Hygiène & Santé

Soulager la poussée dentaire d’un nouveau né

Les parents s’inquiètent beaucoup pour leurs petits bébés quand le moment de la poussée dentaire arrive surtout quand il s’agit de la première dent. C’est à la fois un moment très attendu et une source d’inquiétude. La poussée dentaire est un phénomène naturel qui survient pendant la croissance de l’enfant, les parents ne doivent pas s’en inquiéter trop.

Toutefois, certains gestes et astuces peuvent être adoptés pour soulager la poussée dentaire d’un bébé. En effet, le bébé peut présenter des symptômes plus ou moins inquiétants comme une montée en température. Il s’agit d’un processus biologique normal et obligatoire.

Qu’est-ce que la poussée dentaire ?

La poussée dentaire est la période pendant laquelle les premières dents du bébé apparaissent. Cette période s’étale entre le troisième mois de naissance et la troisième année. La toute première dent apparaît vers le troisième mois mais peut aller jusqu’au neuvième mois selon chaque enfant. L’apparition d’une dent est accompagnée généralement par une fièvre ou un trouble. C’est la raison pour laquelle les parents s’en inquiètent. Toutefois, c’est toujours un moment qui les fascine toujours.

Les parents adorent offrir à leur enfant des jouets comme Sophie la Girafe pendant cette période qui s’annonce douloureuse pour la plupart des bébés. Durant la poussée dentaire, il est normal si l’enfant ait de la température ou des légers malaises. La sortie des dents suit un ordre précis pendant les poussées dentaires.

Pourquoi la poussée dentaire est toujours douloureuse ?

Les parents pensent toujours que la poussée dentaire est toujours douloureuse. C’est une idée erronée puisque ce n’est pas le cas pour tous les bébés. Il y en a certains qui supportent bien ces moments. Pour comprendre pourquoi la poussée dentaire peut parfois être douloureuse, il faut savoir comment elle fonctionne. En effet, la poussée dentaire entraîne un mouvement dans l’os de la mâchoire c’est-à-dire un déplacement de la dent vers l’extérieur. Pour sortir, la dent pousse la mâchoire et la gencive. Ce lent mouvement peut faire mal et faire souffrir l’enfant. Et cela peut entraîner une inflammation. Ce mécanisme provoque chez certains bébés des légers troubles et malaises ou une légère fièvre.

Ce qu’il faut savoir c’est que la poussée dentaire n’entraîne ni une fièvre ni diarrhée. Si cela arrive éventuellement, il est mieux de consulter un médecin. Les signes qui accompagnent normalement la poussée dentaire sont : envie de mordiller, éjection de salive fréquente, gencive gonflée, irritation et pleurs, fièvre modérée.

Comment soulager la poussée dentaire ?

La poussée dentaire n’est pas une maladie. La situation peut mettre les parents et le bébé dans une situation d’inconfort mais c’est tout à fait naturel. Pour mieux traverser cette période voici quelques conseils :

  • Donner une tétine à l’enfant : la poussée dentaire pousse le bébé à vouloir tout mordiller puisque le phénomène entraîne une démangeaison autour de la gencive. Pour le soulager, on peut lui donner une tétine en caoutchouc ou un anneau de dentition
  • Frotter les gencives : le bébé a tendance à mettre ses mains dans la bouche, pour atténuer cette envie, la maman ou le papa peut très bien frotter les gencives avec un mouchoir propre. Avant de le faire, il faut bien nettoyer les mains avec du savon et mouiller le mouchoir avec de l’eau. Il est préférable d’utiliser un mouchoir 100% coton ou une débarbouillette.

Pendant la période de poussée dentaire, il ne faut surtout pas donner à son bébé des aliments sucrés (biscuits, bonbons…) qui sont propices au développement des caries. Attention, bien qu’il s’agisse d’une tradition ou d’une pratique, l’usage du collier d’ambre n’est pas conseillé. Et enfin, on peut offrir des jouets pour distraire le bébé, toutefois, il ne faut pas lui donner des choses ou objets qu’il peut ingérer en remplaçant la tétine.

Vous pourriez également aimer...