Grossesse

Accouchement naturel : guide pour tout comprendre

L’accouchement naturel est de plus en plus plébiscité par les (futures) mamans. Dans le monde des princesses également, ce type d’accouchement est privilégié.

Preuve en est avec Kate Middleton qui a préféré ne pas avoir recours à la péridurale lorsqu’elle a donné naissance à la petite Charlotte en mai 2015. Le but des futures mamans est de s’éloigner de l’univers médical entourant l’accouchement pour retrouver les réelles sensations d’un accouchement naturel.

Néanmoins, si vous êtes attirée par l’idée de vivre un accouchement naturel, vous devez bien vous renseigner puis vous préparer entourée de professionnels. En effet, il faut savoir mieux gérer sa douleur et sa peur lorsque vous allez donner naissance naturellement notamment si vous préférez un accouchement chez vous et non dans une maternité.

Pour savoir si l’accouchement naturel est la bonne option pour vous, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’accouchement.

Qu’est-ce que l’accouchement naturel ?

L’accouchement naturel est de plus en plus populaire chez les futures mamans. Ces femmes souhaitent vivre un accouchement au plus proche de la nature et éviter d’être trop oppressées par un univers médical durant ce moment unique.

Le but est de tout ressentir, même les douleurs les plus intenses. Pour cela, elles refusent d’avoir recours à la péridurale (anesthésie locale visant à soulager la future maman lors des contractions) et certaines préfèrent accoucher chez elle que dans une maternité entourée de médecins. Elles souhaitent se sentir totalement en lien avec leur corps et les sensations qui en découlent. Elles ne veulent pas passer à côté de ces sensations qui peuvent atténuées avec la péridurale. L’objectif est de se laisser totalement aller. Pour cela, elles doivent bien se préparer pour mieux vivre ce moment unique.

Durant un accouchement naturel, tout repose sur votre mental. Vous devez suivre la douleur pour donner naissance à votre enfant. Pour vous faire une idée, vous devez savoir que le cerveau humain est divisé en plusieurs parties :

  • instinct
  • émotions
  • contrôle

Pour vivre un accouchement naturel le plus paisible possible, la maman doit se laisser aller et pour cela elle doit utiliser la partie « instinct » de son cerveau afin de laisser de côté la partie « contrôle ». Cependant, le fait d’aller au plus profond de soi-même et de son instinct n’est pas chose aisée, car la future maman doit être totalement déconnectée de ce qui l’entoure pour se connecter avec elle-même et ce qu’elle ressent. Lors d’un accouchement à la maternité, il est plus difficile de créer un lien exclusif avec ce que l’on ressent, car on ne peut pas oublier ce qu’il se passe autour de soi (la présence des machines, des médecins, l’environnement inconnu, etc.).

La future maman doit se sentir totalement en sécurité afin de pouvoir s’abandonner pour vivre ce moment unique. Une majorité des futures mamans préférant l’accouchement naturel à l’accouchement médicalisé (avec péridurale) souhaitent donner naissance chez elle afin d’être un environnement calme, qu’elle connaisse et sans toute une armada d’équipement médical. Néanmoins, même si vous accouchez chez vous vous devez avoir autour de vous une personne professionnelle donc veillez à vous entourer d’une sage-femme qui vous servira de guide au cas où vous en auriez besoin.

Mais si vous préférez accoucher dans un milieu médical, vous pouvez vous rapprocher de votre maternité pour demander a être placée dans une chambre avec moins de machines que dans une salle classique.

Les différents lieux de l’accouchement naturel

Un accouchement naturel est un accouchement durant lequel la maman est la plus proche possible de ses émotions et doit se laisser aller. Le lieu de l’accouchement est primordial, car elle doit se sentir en sécurité pour apprendre à faire le vide autour d’elle. Pour cela, vous devez bien préparer le lieu de naissance qui peut varier. En effet, vous pouvez accoucher :

  • chez vous
  • dans une maternité spécialisée dans l’accouchement naturel
  • dans l’eau

Accoucher naturellement chez soi est généralement recommandé par la plupart des mamans adeptes de ce type d’accouchement, car cela permet à chacune de se sentir en totale sécurité et pouvoir se laisser totalement aller pour vivre ses émotions pleinement. Pour rappel, vous devez bien préparer un accouchement naturel à domicile. Durant ce moment unique, vous devrez tout de même être accompagné d’une personne issue de l’univers médical comme un médecin ou une sage-femme libérale pour que vous soyez guidée et éviter toute mauvaise surprise.

Ensuite, vous devez bien tout préparer chez vous en vous munissant de matériel spécifique :

  • serviettes
  • alèse protégée par un plastique
  • une bassine

Les jours précédents le jour de l’accouchement, votre compagnon doit être totalement disponible et ne pas trop s’éloigner de votre domicile. Vous devez également savoir qu’un accouchement chez soi revient plus cher que si vous accouchiez dans une maternité d’un hôpital public. Si vous ne vous sentez pas sereine à l’idée d’accoucher naturellement chez vous, vous pouvez également le faire dans une maternité. Certaines maternités comprennent les femmes qui souhaitent vivre un accouchement naturel et mettent tout en oeuvre pour que les futures mamans puissent s’abandonner dans un environnement serein et intime. Pour cela, vous devez bien choisir la maternité où vous allez accoucher, car celle-ci doit avoir une salle de naissance dite « nature » dans un pôle physiologique.

Pour mieux préparer votre accouchement, vous pouvez également être suivie par une sage-femme libérale adepte de la méthode la plus naturelle possible. La troisième option pour un accouchement naturel est celle dans un environnement aquatique.

Vous allez donner naissance à votre enfant dans un bain à bonne température. L’eau permet à la maman de se sentir mieux et détendue que si elle était dans un lit d’hôpital.

Les bienfaits de ce type d’accouchement

Vivre un accouchement naturel permet à la maman de vivre des sensations profondes en se connectant avec son corps, mais il présente également de nombreux bienfaits. À savoir : vous ne pouvez pas accoucher naturellement si vous vivez une grossesse à risque. Il vous faut l’accord du corps médical avant d’envisager de vivre un accouchement naturel. Si vous décidez de minimiser la présence médicale lors de votre accouchement, vous vous sentirez moins stressé, car vous faites confiance à vos sensations, à la nature et à votre corps pour donner naissance. Généralement, lors d’un accouchement naturel, le temps de travail est nettement plus court, car votre utérus comprendra plus rapidement qu’il doit se contracter. Ces indications vers l’utérus peuvent être atténuées par la péridurale donc l’accouchement prend plus de temps.

Ensuite, vous allez pouvoir vivre un accouchement naturel durant lequel vous bougerez comme bon vous semble afin de trouver la position qui vous convient. Cette liberté ne sera pas possible si vous optez pour un accouchement très médicalisé, car vous serez perfusé et un monitoring sera installé sur votre ventre continuellement. Si vous pouvez bouger et marcher comme vous le souhaitez, votre accouchement naturel sera facilité. Si vous avez décidé d’allaiter votre enfant, vous serez surprise d’apprendre que l’accouchement naturel le facilite.

La péridurale peut vous rendre un peu ankylosée alors que les premiers moments avec votre bébé sont primordiaux pour bien commencer l’allaitement. De son côté, votre enfant risque également d’être un peu somnolent avec la péridurale donc ne pourra pas correctement téter dès le premier contact avec votre sein. Si vous optez pour ce type d’accouchement, vous et votre bébé serez plus alertes et le premier allaitement se déroulera plus facilement. L’accouchement naturel vous permet également de vous remettre plus rapidement que si vous aviez vécu un accouchement médicalisé, car vous n’aurez pas eu recours à la péridurale.

Si vous souhaitez absolument avoir recours à une péridurale, car vous êtes terrifiée par la douleur, sachez que le cerveau génère plus d’endorphine sans cette anesthésie locale pour mieux gérer ces sensations physiques désagréables.

Comment bien se préparer : les méthodes

Pour vivre un accouchement naturel dans les meilleures conditions, une bonne préparation est indispensable. Grâce à des séances de préparation à l’accouchement, vous allez apprendre à bien vous positionner, respirer et vous détendre pour être prête le Jour J. Voici une liste des méthodes adoptées par les mamans ayant vécu cet événement pleinement sans péridurale.

Vous préparer dans l’eau

Pour bien vivre votre accouchement, vous pouvez opter pour la piscine. Ce moment dans l’eau vous apportera bien-être et sécurité. Vous serez plongée dans une piscine chauffée entre 27 et 35 degrés. Dans l’eau, vous allez vous sentir plus légère. Durant les séances en piscine de préparation à l’accouchement, vous allez apprendre à rendre votre corps plus tonique, à bien respirer pour être plus forte lors de l’arrivée du bébé.

Vous pouvez débuter cette méthode de préparation à l’accouchement dès votre quatrième mois de grossesse. Pour être remboursée par la sécurité sociale, ces cours doivent être pratiquées par une sage-femme ou un médecin.

Le yoga

Le yoga pré-natal est très populaire auprès des futures mamans, car elles apprennent des positions visant à les soulager tant durant leur grossesse que lors de l’accouchement. De plus, vous pourrez apprendre à mieux respirer dans le but de rendre moins violentes les douleurs liées à l’utérus qui se contracte. Si vous souhaitez suivre un cours de yoga pré-natal seule ou en compagnie de votre partenaire, nous vous conseillons de commencer à partir du sixième mois.

De plus, vous allez tonifier les muscles qui seront sollicités durant l’accouchement donc votre corps sera prêt à donner la vie.

La moins pratiquée : l’acupuncture

L’acupuncture est une méthode assez méconnue pour se préparer à un accouchement naturel. Les femmes qui la pratiquent vivent mieux leur grossesse grâce à la circulation des énergies générée par la mise en place des aiguilles à des endroits stratégiques de votre corps. Vous pouvez la pratiquer dès le début de votre grossesse pour vous soulager jusqu’aux semaines avant votre terme afin de vous sentir plus détendue avant l’arrivée imminente de votre bébé.

L’acupuncture est également très utile pour un déclenchement de l’accouchement naturellement.

Bonapace

La méthode Bonapace est une référence pour les femmes souhaitant accoucher naturellement. Cette méthode créée par Julia Bonapace rassemble diverses pratiques comme l’acupuncture et le massage. Le but est relaxer la future maman et lui apprendre à bien respirer et se positionner pour qu’elle puisse vivre un accouchement plus serein.

Vous vous rendrez avec votre partenaire aux séances de préparation à l’accouchement Bonapace afin qu’il puisse apprendre les bons gestes pour vous soulager lors de l’accouchement, ainsi vous allez pouvoir mieux gérer les douleurs. Pour vivre votre accouchement naturel sereinement, il est conseillé de suivre minimum quatre séances de méthode Bonapace à partir de six mois de grossesse – elles seront remboursées si elles sont pratiquées par un médecin ou une sage-femme.

La sophrologie

La sophrologie permet aux futures mamans de vivre pleinement leurs émotions lors de leur grossesse donc quoi de mieux pour préparer un accouchement naturel ? Vous allez pouvoir vous relaxer entourée d’autres mamans – généralement ces séances se déroulent en groupe restreint pour que vous soyez plus à l’aise – et vous allez devoir créer dans votre esprit un environnement serein dans lequel vous pourrez vous immerger le Jour-J pour vous apaiser.

Quand vous vous projetez dans un lieu agréable, vous vous sentirez relaxée ainsi votre col de l’utérus sera plus facilement détendu lors de l’accouchement. De plus, les praticiens apprendront aux futures mamans à mieux respirer pour se soulager. Pour être bien prête le jour de la naissance de bébé, il est recommandé de commencer les séances à partir de votre sixième mois de grossesse.

Si vous souhaitez être remboursée par la sécurité sociale, vous devez trouver un cours dispensé par une sage-femme et vous ne pouvez qu’en suivre huit. Toutes ces méthodes de préparation à l’accouchement vous préparent à la fois physiquement et psychologiquement, car elle vous donne confiance en vous. Pour vivre un accouchement naturel serein durant lequel vous vous sentirez totalement en sécurité, vous devez bien vous préparer d’une part, mais aussi votre partenaire doit connaître les bons gestes pour mieux gérer les douleurs intenses que vous allez ressentir sans la péridurale.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *